· 

LA TRUCHA

LA TRUCHA

 

A l'origine un plat de pauvre la trucha ou trouchia était glissée dans les besaces des travailleurs car très nourrissante ou en pique nique car sa consistance permettait un transport facile en toute saison, elle était mangé souvent froide et dans du pain pour tenir au corps des travailleurs.

Dans son livre de recettes Jacques Médecin conseillait d'utiliser du cerfeuil à la place du basilic.

Une autre variante consiste à faire dorer 1 oignon émincé très finement et à l'ajouter à la préparation.

Vu la durée de cuisson de la trucha ou trouchia et le risque de voir la préparation brûler on peut éventuellement commencer la cuisson de la blette à la poêle avec de l'huile d'olive.

 

Ingrédients pour 4 personnes

 

200 g de parmesan râpé - 1 bouquet de basilic -

1 bouquet de persil - 4 kg de blette ou Bette -

2 oignons - 3 gousses d'ail – 12 Œufs – sel – poivre.

 

Recette :

Nettoyez les feuilles de blette et à l'aide d'un couteau retirez les côtes blanches.

Émincez les très finement et faites les blanchir quelques minutes dans de l'eau bouillante salée avant de les égouttez soigneusement en pressant dessus.

Mélangez les au basilic émincé très finement aussi et la moitié du bouquet de persil.

Faites revenir les oignons émincés dans un peu d'huile d'olive avec les gousses d'ail écrasées, salez, poivrez.

Dans un bol fouettez les œufs avec le parmesan, salez, poivrez, incorporez aux blettes, ajoutez les oignons revenus.

Faites chauffer une poêle, versez de l'huile d'olive et versez le mélange, tassez bien l'omelette.

Baissez le feu et déposez dessus une assiette ou un couvercle reposant sur l'omelette et poursuivez la cuisson une vingtaine de minutes à feu très doux.

Au bout de ce temps retournez l'omelette à l'aide du couvercle ou de l'assiette, n'oubliez pas de remettre un peu d'huile dans la poêle et repartez pour vingt minutes de cuisson à feu doux.

 

Servez bien chaud accompagné d'une bonne salade de mesclun ou de roquette avec de l'ail.

 

ATTENTION : Cuisson lente à feu doux pour ne pas la brûler.